Peter et Elliott le dragon : Quelques informations

Le film fait parti des films quasiment toujours disponibles dans le commerce. Il est sorti au cinéma le 18 octobre 1978, il a subi de nombreuses coupes, tout comme L'apprentie sorcière. Cliquez ici pour plus d'informations sur la version longue.

Le film a connu deux doublages différents, dont le second a été effectué en 2003 pour les besoins de la version longue du film.

Résumé

Peter, jeune orphelin de 9 ans, s'est enfui de chez ses parents adoptifs qui le martyrisaient. Chemin faisant, il fait la rencontre d'Elliott, un gentil dragon, qui chante comme Bing Crosby, devient invisible à volonté et vole dans les airs.

Analyse de l'oeuvre

Peter et Elliott le dragon n'est pas, comme on le soupçonnerait au premier abord, un mauvais film. Bien au contraire. Il est à noter que l'un des personnages principaux est un être virtuel animée à la main ! Le dragon Elliott étant véritablement au centre de l'intrigue d'un bout à l'autre de l'histoire, et il s'agit du seul élément 2D du film.

Le scénario est extrêmement prenant. Pour une fois, le jeune héros n'est pas du tout anecdotique et on s'attache immédiatement à lui, malgré quelques petites imperfections dans son jeu d'acteur. Même si l'on retrouve quelques clichés typiques des films d'acteurs Disney, l'ensemble des personnages se révèlent attachant. Elliott se révèle tout de même l'alter-ego de Mary Poppins dont il partage le même but : aider une famille à se reconstituer avant de voguer vers une nouvelle destination.

Contrairement à L'apprentie sorcière, on s'attache immédiatement à l'histoire, particulièrement les plus jeunes qui vont immédiatement se reconnaître dans le personnage de Peter. Simple et efficace, le film est donc aussi bon que Mary Poppins. L'ambiance sonore et musicale du film est également excellente. La version française faisant même une contre-performance meilleure que l'originale aussi bien dans le premier doublage que dans le second.

Le film souffre une nouvelle fois de ses chorégraphies, particulièrement dans la nouvelle version longue du film. Vous le savez déjà si vous avez lu les fiches de Mary Poppins et L'apprentie sorcière, je ne suis pas friand de ces séquences à rallonge.

Assez curieusement, la durée du film n'est ici pas un handicap à l'intrigue, vous êtes rapidement pris dans l'aventure où seules les chorégraphies peuvent déranger les allergiques (comme moi). Peter et Elliott le dragon est un film très agréable, relativement connu grâce à ses diverses diffusions télévisées, que vous pouvez offrir (ou vous faire offrir) sans conséquence négative. Les enfants aimeront, les adultes aussi, il reste donc un film familial comme seul Disney sait les faire.

19 octobre 2006 par Olikos