Winnie l'ourson et l'éfélant : Quelques informations

Le film est sorti le 13 avril 2005 au cinéma en France. Le film possède un doublage québécois, et sa sortie était le 11 février 2005.

Résumé

La paisible Forêt des Rêves Bleus est soudain bouleversée par un mystérieux coup de tonnerre... Seul l'épouvantable Efélant peut produire un son aussi effrayant ! Winnie et ses amis décident d'aller capturer l'horrible créature, mais sans Petit Gourou, qu'ils jugent trop jeune. Le petit décide alors de mener ses propres recherches, avec bien plus de succès que ses aînés ! Il découvre Lumpy, un bébé Efélant qui n'a rien de la féroce créature tant redoutée. Lumpy est lui-même terrifié par Winnie et ses amis... Petit Gourou et son nouveau complice vont tout faire pour vaincre les peurs de chacun, mais ce n'est pas si simple !

Analyse de l'oeuvre

Depuis tout ce temps que nos amis de la Forêt des Rêves Bleus en parlent, Disney lève enfin le voile sur l'une des deux plus grandes peurs de nos héros de toujours : l'éfélant ! Il ne reste plus qu'à éclaircir le mystère des nouiffes pour que vous connaissiez tous les recoins de l'univers de Winnie et ses amis.

Habitués depuis quelque temps à ce que chaque héros ai droit à son propre film (Les aventures de Winnie, Tigrou, Porcinet et Petit Gourou), on aurait pu miser que sur trois personnages encore non utilisés : Bourriquet, Maître Hibou et Maman Gourou. Et bien non, ici, nous découvrons enfin ce que sont les Efélants.

Alors que la précédente exclusivité vidéo portait le nom de Petit Gourou, mais mettait en scène Coco Lapin, c'est assurément le jeune kangourou qui tient la vedette de Winnie l'ourson et l'éfélant. La curiosité des enfants semblant plus forte que tout, c'est ce dernier qui va découvrir la vérité sur les terrifiants Efélants, alors que ses amis plus âgés fuiront à toutes jambes. Bénéficiant comme toujours d'une qualité graphique somptueuse, chaque film de la collection semble avoir été produit en même temps que les autres, tant les lieux, les formes et les personnages restent inchangés d'un film à l'autre.

Winnie l'ourson et l'éfélant est cette fois encore destiné aux jeunes enfants, plein de morale et de bons sentiments. S'en est presque rageant qu'ils puissent encore avoir droit à des films 2D magnifique alors que les plus grand n'ont le choix que de films 3D. Tant mieux pour eux, le film est fidèle à l'esprit Winnie, et je n'en attendais pas moins. Comme toujours, le nouvel épisode de la vie de Winnie et ses amis excelle dans son domaine. Les grands enfants l'aimeront, les autres l'éviteront (comme d'habitude). Winnie l'ourson et l'éfélant n'a qu'un seul défaut, ses chansons : épouvantables en version françaises !

17 octobre 2006par Olikos