Tarzan 2 - L'enfance d'un héros / Tarzan II - La légende commence : Quelques informations

C'est le 24 août 2005 que le film sort directement en vidéo en France. Le film possède un doublage québécois, paru le 14 juin 2005. Il s'intitule Tarzan II - La légende commence. Phil Collins réalise à nouveau la bande originale du film tout comme il l'avait fait pour le premier film. Cependant, il n'interprète lui-même les chansons que dans la version originale.

Résumé

Alors qu'il n'est encore qu'un petit garçon Tarzan va devoir apprendre à vivre seul, se sentant responsable de l'accident de sa mère, il estime qu'il n'a pas sa place au sein de la tribu de singes. Il va donc partir essayer de trouver sa voie, au fil des dangers il va faire une curieuse rencontre : le Zugor, qui plus que l'effrayer va l'aider à trouver sa place dans ce monde.

Analyse de l'oeuvre

Chronologiquement, Tarzan 2 se situe quelque part au milieu de la chanson "Enfant de l'Homme" de Tarzan. Le film raconte donc un passage "manquant" de l'enfance du jeune Tarzan. Bien que la qualité globale soit de très haut vol, ce film néglige encore une fois les héros qui ont fait le charme du premier film (Jane et son père en particulier, mais aussi Kerchak). Attention, c'est là l'un des plus gros reproche que je fais au film. Tarzan 2 s'en tire honorablement bien scénaristiquement et qualitativement parlant. Les personnages ont tous été travaillés et se révèlent aussi crédibles que dans le premier film. Leur animation ne souffre d'aucune imperfection, leurs démarches sont donc fluides.

Au niveau des décors par contre, le même syndrome que pour d'autres suites semble planer au dessus de ce film. La jungle est luxuriante et détaillée, alors que d'autres décors sont désespérément vides et monotones. Est-ce un manque financier évident qui cause ce genre de désagrément dans les "meilleurs" suites ? Heureusement, la vallée de Zugor n'est pas essentielle à l'intrigue et on n'y reste pas longtemps. Les voix françaises s'en sortent bien, même si on regrette (à juste titre) l'absence de Muriel Robin. Sa remplaçante s'en tirant tout de même parfaitement avec le personnage. Le film pêche cependant par sa musique. Très bien écrites, mais plutôt mal interprétés en version française, j'en regrette presque la monopolisation de Phil Collins dans le premier film.

Le scénario repose à peu près sur la même intrigue que Tarzan, à savoir quelle est la place de Tarzan, sauf qu'ici il se pose la question parmi les gorilles (dans le premier film c'était parmi les humains). Les nouveaux venus sont amusant, mais trop peu développés, de plus ils n'y font qu'une apparition, puisqu'on ne les retrouve pas nulle part ailleurs.

Le film offre tout de même d'excellent passages comiques, dans la droite lignée de son prédécesseur. On reste quand même touché par le tiraillement du jeune Tarzan, et sa remise en question. On découvre également dans ce film d'où vient la technique du "surf" d'arbres en arbres de sa version adulte ! Tarzan 2 reste un bon film qui ne nuit pas au premier film (pour une fois). Bien qu'il néglige l'essentiel de la morale et des héros de Tarzan, cette séquelle s'en tire très bien. A connaître sans attendre.

16 octobre 2006 par Olikos