Clochette et la fée pirate : Quelques informations

Les aventures de Clochette se poursuivent avec un sixième volet, qui eu droit à une sortie en salle en France le 02 avril 2014. Tout comme ses précédesseurs, il est par contre sorti directement en vidéo le 1er avril 2014 au Québec. Il s'agit du même doublage dans les deux cas.

Résumé

Zarina, la fée chargée de veiller à la sécurité de la poussière de fée, décide par lassitude de tout abandonner, d'emmener avec elle un peu de poussière de fée et de se lier avec la bande de pirates qui sillonne les mers environnantes. Pour Clochette et ses amies, c'est le début d'une nouvelle grande aventure où tous leurs pouvoirs vont se retrouver chamboulés. L'absence de maîtrise entraîne les pires catastrophes et la situation s'avère d'autant plus critique que les pirates cherchent désormais à dérober le trésor de la Vallée des Fées.

Analyse de l'oeuvre

En voilà encore un ! J'ai arrêté de compter, et à vrai dire à y trouver désormais un quelconque intérêt. Avec Clochette et la fée pirate, on reprend les mêmes et on recommence. Aucune nouveauté, aucun changement, aucune ingéniosité... bref, la saga continue encore et toujours à tourner en rond. D'autant que techniquement, DisneyToons Studios n'a pas évolué d'un pouce depuis 2008. Six années où le studio n'a plus cherché à innover et se voit donc enfermé dans une saga aux allures interminables, qui aurait largement gagnée à devenir une série animée télévisée. De fait, Clochette et la fée pirate partage exactement les mêmes qualités et les mêmes défauts que tous les autres épisodes. Personnellement, je m'en suis totalement lassé, même si cette nouvelle aventure reste agréable à regarder.

Les studios DisneyToons semble d'ailleurs l'avoir compris car, une fois encore, Clochette est complètement délaissée par l'intrigue. Son nom ne figure d'ailleurs même plus au générique du film, contrairement aux posters au cinéma et aux jaquettes vidéos ! Ici, c'est encore une nouvelle venue qui est au centre de toutes les attentions : Zarina. La mythologie de la saga, qui chamboulait déjà pas mal de choses, tente tout de même cette fois-ci de se rapprocher du long métrage Peter Pan de 1953 où est née Clochette pour la première fois. Pour autant, le film trahit certains canons jusqu'ici inviolables en se débarrassant de toute la dramaturgie et l'essence même des personnages créés par l'auteur J. M. Barrie. Certes il y a des méchants dans Clochette et la fée pirate, mais ils sont plus comiques que réellement effrayants. Chaque action trop violente est immédiatement contrebalancée par de la pure comédie. On se consolera en se disant que tout ceci est voulu, car la saga Clochette s'adresse à un public féminin très jeune qui ne souhaite que se divertir. Une sorte de gage de qualité « Disney Fairies » qui rassure donc leur maman qui peuvent les emmener les yeux fermés.

Concernant la bande originale, rien de bien neuf à l'horizon. On donc reste une fois encore en terrain connu avec une chanson en français en introduction, et une chanson en anglais à la fin. Ah si, nous avons quand même une évolution puisqu'il y en a une troisième à peu près au milieu du film. Une chanson totalement inattendue qui tombe un peu comme un cheveux sur la soupe et qui rappelle fortement une ritournelle de pirates quasiment identique, et tout aussi infantile, emprunté à la saison 2 de Les mystérieuses cités d'or. Bref, rien de bien croustillant à se mettre sous la dent, qui explique mon analyse si concise.

Clochette et la fée pirate n'est rien de plus qu'un épisode comme les autres, à prendre en tant que tel et à réserver aux seuls fans de la saga. Le long métrage bouscule bien trop la mythologie du pays imaginaire, tout en se révélant bien trop creux dans son contenu, pour attirer les autres. C'est amusant sur le moment, mais c'est tout. Vivement que cette saga se termine.

03 octobre 2014 par Olikos

Voxographie sélective

Clochette : LORIE 1

Zarina : VICTORIA GROSBOIS 1

James (Crochet) : JEAN-CHRISTOPHE DALLÉ 1

Ondine : MARIEKE BOUILLETTE 1

Vidia : ÉLISABETH VENTURA 1

Iridessa : ARIANE AGGIAGE 1

Rosélia : EDWIGE LEMOINE 1

Noa : ANNA RAMADE 1

Fée Gary : MICHEL PAPINESCHI 1

Oppenheimer / M. Mouche : PATRICE DOZIER 1

Yang : DANIEL BERETTA 1

Bâbord : JEAN-CLAUDE DONDA 1

Tribord : PIERRE-FRANÇOIS PISTORIO 1

Clark : CHARLES PESTEL 1

Gabble : FABRICE FARA 1

Reine Clarion : MARIE-FRÉDÉRIQUE HABERT 1

Fée Marie : BRIGITTE VIRTUDES 1

Soliste « Qui je suis » : MÉRY LANZAFAME 1

Choristes : ELSA BOUGERIE 1 , JULIA BOUTTEVILLE 1 , CÉDRIC DUMOND 1 , SOPHIE FROISSARD 1 , GILLES MORVAN (un pirate) 1 , PIERRE-HENRI PRUNEL 1 , DELPHINE RIVIÈRE 1 , CAROLINE VICTORIA 1 , OLIVIER CONSTANTIN 1

Sources : 1Carton Blu-ray/DVD