L'âge de glace 2 / L'ère de glace 2 : Quelques informations

L'ère de glace 2 est sorti en salle le 31 mars 2006 au Québec, tandis que L'âge de glace 2 est sorti le 5 avril 2006 en France. Les deux proposant exclusivement le même et seul doublage français.

Résumé

Pour Manny, Sid et Diego, la vie est beaucoup plus douce depuis que les glaces fondent et que la température remonte. Mais sous l'effet du réchauffement, un immense barrage de glace qui rétient l'océan est sur le point de se rompre et menace d'engloutir leur petit coin du paradis. Leur seule chance de survie se trouve à l'autre bout de la vallée... Voilà nos trois héros, accompagnés d'Ellie et de ses frères Crash et Eddie, lancés dans un périlleux voyage vers la vie...

Analyse de l'oeuvre

Les studios BlueSky avaient créé la surprise avec leur premier long métrage d'animation pourtant très perfectible. Techniquement dépassé avant même sa sortie en salles, rien n'explique réellement pourquoi le public a été aussi enthousiaste autour de ce film. Si les studios ont rapidement rattrapé le train en marche par rapport à la concurrence avec l'excellent Robots, ce dernier est pratiquement passé inaperçu auprès du public et des critiques. Pour leur troisième film, ils décident donc de redonner une chance à leurs personnages devenus cultes dès leur première apparition en les conviant dans une suite : L'âge de glace 2. La formule reste globalement inchangée, et pourtant, elle fonctionne à nouveau. D'abord, car le bond technologique entre le premier et le second est immense - il se voit à l'écran - et ensuite parce qu'il introduit de nouveaux personnages savoureux, sans pour autant écarter ceux que nous connaissions jusqu'ici. Particulièrement un certain petit écureuil.

Visiblement, avec Scrat, les studios BlueSky ont tout compris. Vedette malgré lui du premier long métrage (où il faillit ne jamais y figurer qui plus est), Scrat ne faisait que graviter autour du trio de personnages principaux sans jamais servir directement l'intrigue. Cocasse malgré lui face à son obsession maladive pour un gland qui semble continuellement lui résister, ce petit écureuil nous rejouait ainsi l'éternelle scène de l'amour à sens unique. L'âge de glace 2 lui offre une place de choix considérable puisqu'il est cette fois au coeur même de l'intrigue. Il est le témoin privilégié de «l'apocalypse» que doivent fuir les autres personnages et deviendra même plus tard leur «sauveur». Vous l'aurez donc compris, l'histoire de L'âge de glace 2 sent bon l'invraisemblable assumée, encore une fois très éloignée de la réelle période glacière. A dire vrai, ce nouvel opus est supposé se dérouler juste après sa fin, puisqu'il est question de réchauffement climatique, telle une sorte de petit clin d'oeil à nos préoccupations actuelles en somme.

Tandis que l'on retrouve Manny, Sid et Diego fidèles à eux mêmes, L'âge de glace 2 introduit une ribambelle de nouveaux personnages. Le changement est donc important par rapport au premier film, où tout semblait n'être qu'une question de survie. Le trio de choc s'est ici établi dans une colonie, Sid tentant même d'être un moniteur de vacances, sans aucun succès. De tous ces nouveaux personnages, c'est bien sûr l'étrange fratrie composé des deux frères opossums Eddie et Crash, et de leur «grande soeur» Ellie, qui va emporter l'adhésion du public. Ce second trio de choc contrebalance ainsi le premier, tout en apportant un élément cocasse à la saga, sans trop tomber dans la surenchère. Malgré toutes ses nouveautés, le thème majeur de L'âge de glace 2 reste cantonné au thème de la famille recomposé. Grosso modo, les studios BlueSky nous resservent donc pratiquement la même intrigue que dans L'âge de glace. Malgré tout, l'enrobage visuel et narratif se révélant mieux maîtrisé qu'auparavant, on se laisse porter avec plaisir par cette intrigue sans réelle surprise, particulièrement autour de l'histoire de Ellie.

L'âge de glace 2 offre une bande originale de bonne qualité, qui alterne des mélodies joyeuses et entraînantes, mais compte également une très belle balade pleine d'émotion. A un moment donné, le long métrage part même complètement à la dérive dans un délire auditif presque psychédélique, rappelant une parodie des comédies musicales de Broadway. Visuellement, L'âge de glace 2 est beaucoup plus riche en effets spéciaux et en plans audacieux que le premier film. Les décors ont aussi gagné en détail, même s'ils ont tendance une fois de plus à rester figés. Il est très rare de voir quelque chose bouger en arrière plan, d'autres fois (plus rares) il y a un net contraste entre l'action qui se déroule au premier plan et le décors à l'arrière. Mais cela ne se remarque que si vous passez votre temps à scruter les détails. Dans le cas où vous seriez happé par l'aventure, ce détail sans réelle importance passera inaperçu.

En surpassant de loin son aîné, L'âge de glace 2 est une aventure certes formatée mais vraiment appréciable. Entre la meilleure maîtrise de l'animation, une bande originale réussit et de nouveaux personnages irrésistibles, ce long métrage fait donc mieux sur toute la ligne. On ne peut donc que saluer leur retour à l'écran, quand bien même la formule n'a pas changé. Parce qu'en fin de compte, on les aime ces personnages !

05 décembre 2014 par Olikos

Voxographie sélective

Doublage français d'origine (2006)

Manny : Gérard Lanvin 1

Sid : Elie Semoun 1

Diego : Vincent Cassel 1

Ellie : Armelle Gallaud 1

Crash : Christophe Dechavanne 1

Eddie : Alexis Tomassian 1

Tony la Tchatche : Gérard Surugue 1

Le Vautour Solitaire : Emmanuel Payet 1

Le Vieux vautour : Florian Gazan 1

Fourmilier : Bruno Guillon 1

Maman (Oiseau & Diatryma) : Nancy Sinatra 1

Mini Paresseux : Julie Taton 1

Sources : 1 Voxofilm