Buzz l'éclair, le film - Le début des aventures : Quelques informations

Le film est sorti en France directement en vidéo le 1er février 2001, alors qu'au Québec, sa sortie était le 1 août 2000. Il introduit la série animée du même nom. Au Québec, le titre du film est Buzz lightyear de Star Command - Le début des aventures.

Pixar a participé à la conception de ce pilote, en élaborant une séquence vidéo inédite en 3D, reprenant l'univers de Toy story et Toy story 2.

Résumé

Message urgent - Connexion - message urgent - Zurg continue sa croisade diabolique à la conquête de l'univers. Ses troupes viennent d'envahir la planète des petits hommes verts. Buzz et son équipe de téméraires rangers de l'espace (la mystique princesse Mira Nova, le gentil mais catastrophique Booster et le robot expérimental XR) sont les seuls à pouvoir sauver la galaxie ! - Fin de transmission. Buzz va-t'il réussir à sauver les petits hommes verts ? Va-t'il gagner son combat contre l'abominable Empereur Zurg ?

Analyse de l'oeuvre

Ayant gagné ses galons de star planétaire, Buzz l'Eclair se voit attribuer une série à son nom, en collaboration avec Pixar. Nous sommes donc ici en présence du pilote (le premier épisode jetant les bases de la série) des aventures intergalactiques de Buzz. Amorcée dans Toy story 2, Buzz l'éclair, le film - Le début des aventures reprend la même mythologie du personnage : l'infâme empereur Zurg est donc l'ennemi public n°1 de Star Command.

Le film s'ouvre sur une fantastique séquence en 3D signé Pixar, où Woody, Jessy, la Bergère, Buzz et tous les autres réceptionnent la vidéo du film, et décident de la visionner (ce que vous ferez donc en même temps qu'eux). L'ensemble des voix françaises de Toy story et Toy story 2 ont réinterprété leurs rôles pour cette vrai-fausse introduction de Buzz l'éclair, le film - Le début des aventures.

Malheureusement, le film tourne rapidement au vinaigre dès qu'on passe à la 2D. Graphismes affreux, histoire lassante, personnages hyper-caricaturaux et quelques séquences surréalistes insipides. La fabuleuse introduction de Toy story 2 était autrement bien plus exaltante pour Buzz. Ici, même si les scénaristes ont tenté de réutiliser la même construction et le même rythme (notamment dans les scènes d'action), on s'ennui presque d'un bout à l'autre. Les petits monstres verts (adoptés par Monsieur et Madame Patate dans Toy story 2 !), jouent ici le rôle du fil conducteur de l'histoire, au moins, on sait désormais quel est leur rôle dans les Toy story. Zurg, au lieu d'être infâme, est tout sauf crédible. A partir de là, difficile d'envisager qu'il est une menace pour l'univers.

Ayant vu quelques épisodes de la série, je remarque que celle-ci s'est agréablement arrangée au fil du temps. Mais Buzz l'éclair, le film - Le début des aventures est réellement un long métrage douteux, que seule la présence de la séquence animée par Pixar arrive à sauver du naufrage. A réserver aux fans purs et durs de la série, mais surtout pas aux amoureux de Toy story et Toy story 2 pas trop exigeants. A oublier.

24 octobre 2006 par Olikos