Numérotation française, pourquoi tant de haine ?

La récente et non inclusion de WALL.E en n°92 a récemment relancé le débat contre la numérotation française qui déchaîne depuis 2001 des protestations parmi les plus virulentes auprès des fans. Pourtant, depuis sa conception d'origine, celle-ci multiplie les bizarreries, WALL.E est donc loin d'être un cas unique. D'ailleurs, rien n'indique que le film n'adoptera pas ce numéro ou un quelconque autre, car plusieurs films ont été promenés le long du classement avant d'obtenir leur numéro définitif (Mulan 2) ou en être privé (Il était une fois). A de nombreuses reprises, Disney France a ainsi tâtonné avant d'établir son choix définitif. Hors, personne n'est aujourd'hui capable de comprendre ce classement français, en dehors de la section publicité de Disney France (et encore). Ce dernier, en effet, ne répond apparemment à aucune logique particulière.

Le classement ne suit par exemple pas les dates de sorties américaines, ne suit pas non plus les dates de sorties françaises, et encore moins les dates de sorties en vidéo. De ce fait, personne n'a encore réussi à percer le mystère de la numérotation française, y compris moi-même, pourtant l'unique personne à continuer à la promouvoir. Hasardons-nous également à quelques suppositions, en nous penchant par exemple sur la date de première diffusion d'un doublage des films en français. Il est peut-être possible de rechercher de ce côté là, car plusieurs films se retrouvent du coup parfaitement classé, lorsque nous incluons les doublages français qui ont été d'abord diffusé au Québec, mais là encore, plusieurs contre-exemples rendent cette logique bancale. Du moins en l'absence de données fiables à ce sujet.

Pourtant, comme de nombreux fans, je suis également en profond désaccord avec cette numérotation. Si le choix des films qui entrent ou non dans ce classement m'importe peu (ceci est un autre débat), c'est avant tout un manque flagrant de logique qui dénature complètement ce classement. Je ne ferai ici aucun débat à partir des dates de sorties américaines (car à de nombreuses reprises certains films sont sortis en France, et au Québec, bien avant les États-Unis). Mais je vous invite à coupler ce dossier avec la classification officielle des Walt Disney Animation Studios afin de comparer les étrangetés de la collection française. Dans ce dossier, je vais simplement mettre en lumière une aberrance évidente de la collection numérotée française.

Possible classement logique par date de sortie française jusqu'en 1986

A partir des dates que j'ai pu trouver, dont certaines sont à prendre avec des pincettes (surtout les plus anciennes), voici un hypothétique classement basé sur les sorties françaises dans un ordre parfaitement croissant. Il est à noter que j'ai volontairement placé La boite à musique en 1949, date de sortie officielle, même si ce dernier a été projeté en exclusivité mondiale pendant le festival de Cannes en 1946, et dont il remporta le Premier Grand Prix du Dessin Animé de l'histoire du festival (un second et dernier prix sera attribué à Dumbo l'année suivante). Faute d'avoir pu trouver une date officielle de sortie pour Le crapaud et le maître d'école, j'ai également considéré que la date de sortie officielle française de ce dernier est fixée à sa sortie en vidéo (même si je lui ai volontairement attribué le n°15 au cas où). Enfin, j'ai stoppé ce premier classement à l'année 1986, car Basil, détective privé est le dernier film a avoir été diffusé en français au Québec. Je considère donc que la date de sortie officielle des films est identique pour chaque pays.

Classement parfait français par date de sortie depuis 1989

Dès 1989, avec Oliver & Compagnie, il devient beaucoup plus facile de suivre le classement parfait des sorties françaises de films. Les sources sont suffisamment nombreuses pour établir un classement français parfaitement logique, basé sur la première projection en salle en sortie officielle (les avants premières et les projections dans des festivals ne sont pas prises en compte) ou bien la date de commercialisation en vidéo dans le cas des films conçus exclusivement sur ce support. Il est vrai que l'on aurait pu penser que certains films ont été proposé d'abords à la location, mais Disney n'a, à ma connaissance, jamais proposé un film à la location de la collection numérotée avant de l'avoir commercialisé (généralement le même jour). Ainsi, ce classement est ce coup-ci totalement certain.

Classement parfait québécois par date de sortie depuis 1988

Oliver & Compagnie est le premier film animé de Disney qui fut doublé en Québécois. Ainsi, dès ce film, tous les suivants ont été diffusés simultanément avec la sortie américaine (les sorties canadiennes étant programmées le même jour, le Québec propose donc ses versions au même moment). On découvre alors que de nombreuses sorties vidéos ont été inversées par rapport à la France. Il est donc impossible au Québec de classer les films en suivant la numérotation française. Pourtant, une curiosité se dégage de ce classement, certains films se retrouvent mystérieusement parfaitement classés par rapport à la numérotation française, alors qu'ils ne l'étaient pas sur le classement français. Troublant...

Le classement par rapport à la première diffusion d'un doublage exclusivement français

Si l'on prend en compte une nouvelle donnée, à savoir que certains doublages bien français ont été diffusés au Québec, parfois avec un an d'avance, le classement des films se retrouve une fois encore totalement bouleversé. En effet, à ce jour, 8 films ont été doublés en France, mais diffusé avant au Québec ! C'est évidemment sans compter les sorties Belges et/ou Suisses, qui ont pu également perturber la classification.

Au final

Il est évident que Le crapaud et le maître d'école  perturbe quelque peu ce classement puisque rien ne me permet d'affirmer qu'il porte le numéro 15. A y regarder de plus près, je peux supposer que le film est probablement sorti en 1952, en 1953, mais il est difficile en effet que ce film soit sorti en salle en 1951 car trois Disney étaient déjà à l'affiche cette année là. Mais peu importe son classement, tout aurait été quand même chamboulé. Évidemment, à partir de Peter Pan, on constate que la numérotation française et mon classement se rejoignent, mais dès Pocahontas, la confusion reprend de plus belle... Et si j'avais fixé la date de sortie pour ce film en 2003 (1999 au Québec), la confusion n'en aurait été qu'encore plus totale. Au final, on se rend bien compte que la numérotation n'a décidément pas la moindre logique. A moins que Disney France ne lève le voile sur son critère de sélection et de classement, nous sommes donc totalement indépendant d'elle, et ne pouvons pas la comprendre.

Que faire alors ? Suivre la logique américaine (même si certains films sont sortis en France avant) ? Inclure le Québec ? Uniquement les sorties françaises ? Et que faire du cas Le crapaud et le maître d'école qui semble bien n'avoir jamais été projeté au cinéma en France ? Si vous êtes comme moi, préférez (et de loin) une classification par titre, bien plus pratique, mais si la date de sortie vous est indispensable, je vous propose donc deux méthodes : soit suivre scrupuleusement la classification suivante, soit de vous baser sur celle-ci (elle inclut les dates VF et VQ, ainsi que quatre emplacements possibles pour Le crapaud et le maître d'école). En rose, le meilleur classement québécois et en vert le meilleur classement français.

28 mai 2008 par Olikos