Madagascar à la folie / Madagascar en folie : Quelques informations

Ce qu'il y a d'intéressant dans les épisodes annexes à la série principale Madagascar, c'est que chacun d'entre eux raconte une histoire inédite qui s'intercale entre deux anciens films réalisés longtemps auparavant. C'est ainsi que Les pingouins de Madagascar, mission Noël ! est sorti en salle en 2008, alors que son histoire se situe chronologiquement avant Madagascar paru en 2005. Même chose concernant Joyeux Noël Madagascar diffusé à la télévision un an après Madagascar 2, mais se déroulant avant. Madagascar à la folie fait donc exactement de même, puisqu'il raconte une courte nouvelle aventure pour ces quatre inséparables amis voulant rentrer à New York, et dont le récit se situe bien avant leur folle échappée vers l'Europe. La seule différence avec ces prédécesseurs qui furent proposés indépendamment (au cinéma et à la télévision), c'est que lui, il fut commercialisé simultanément avec Madagascar 3 - Bons baisers d'Europe durant une période limitée.

Le studio Dreamworks Animation s'est fait une spécialité de concevoir presque systématiquement une suite prenant la forme d'un épisode télévisée ou d'un bonus vidéo. Exception faite de Le bouton du Chaos et Les trois diablos, chacun d'entre eux reposaient sur deux uniques fêtes : Halloween et Noël. Madagascar à la folie est le premier à s'émanciper de ce carcan en devenant la première aventure du studio dédiée à la Saint-Valentin. Mais au lieu d'en faire un banal conte dédié à l'amour et aux couples, Dreamworks choisit d'en faire une ode à l'amitié entre les quatre amis. C'est ce qui s'avère le plus touchant dans cette aventure annexe, qui n'est toutefois pas exempte de reproches. Il faut en effet reconnaître que malgré sa très bonne qualité visuelle, l'histoire se révèle des plus poussives.

L'aventure commence lorsque l'autoproclamé Roi Julian reçoit sur la tête une bouteille de parfum qu'il croit aphrodisiaque. Il décide rapidement d'en faire commerce. Mais le flacon se vide en un rien de temps, laissant Alex et Marty sur le carreau. Les deux vont s'ingénier à tester de nouvelles formules secrètes pour conquérir leur entourage. Malheureusement, cette histoire se trouve rapidement à court d'idées. Elle n'emmêle d'ailleurs le spectateur nulle part. Madagascar à la folie ne doit en réalité son seul salut qu'à quatre succulents compères : Commandant, Kowalski, Rico et Soldat. En approuvant la mission « créer un nouveau parfum de l'amour », le moyen métrage met en scène une géniale, tout comme furieuse, crise de couple entre Commandant et... une poupée dodelinante, désinvolte et capricieuse ! Une fois encore le quatuor s'accapare donc complètement la vedette, éclipsant de fait tous les autres protagonistes.

Complètement inédit en vidéo en France (mais pas en Suisse où il pouvait être gagné en DVD sous le titre Madagascar en folie dans un concours proposé par le magazine TéléTop Matin), Madagascar à la folie n'a a ce jour été proposé qu'à la télévision. La première fois le 25 décembre 2013 sur TMC, la seconde le 22 décembre 2014 sur TF1, puis sur NT1 en 2015 curieusement toujours à la même période de Noël. Dans tous les cas, le spectateur francophone sera en partie déçu de ne pas retrouver l'intégralité des voix françaises habituelles des personnages, à l'exception des rôles secondaires. Pour cette première aventure de Dreamworks consacrée à la Saint-Valentin, Madagascar à la folie est donc au final un court métrage moyennement bien réussit, qui ne doit son salut qu'à quatre manchots pas très futés et à son agréable réinterprétation de la célèbre fête de l'amour.

12 février 2016 par Olikos

Voxographie sélective

Doublage français d'origine (2013)

Alex : Michel Mella 1

Marty : Frantz Confiac 1

Gloria : Nathalie Spitzer 1

Melman : Tanguy Goasdoue 1

Roi Julian : Boris Rehlinger 1

Maurice : Paul Borne 1

Mort : Emmanuel Garijo 1

Commandant : Xavier Fagnon 1

Kowalski : Gilles Morvan 1

Soldat : Thierry Wermuth 1

Mason : Patrick Floersheim 1

Okapi : Annie Milon 1

Voix aditionnelles : Asto Montcho 1 , Dominique Lelong 1 , Jean Luc Atlan 1 , Lydia Cherton 1 , Mahamed Sanou 1 , Ean Rieffel 1 , Michael Aragones 1 , Hugo Brunswick 1 , Cecile d'orlando 1

Sources : 1Carton TV