Mission : Noël - Les aventures de la famille Noël : Quelques informations

Mission : Noël - Les aventures de la famille Noël est sorti simultanément en salle le 23 novembre 2011 en France et au Québec. Le film possède toutefois un doublage propre à chaque territoire. Notons au passage que contrairement aux Etats-Unis, le film est quasiment passé inaperçu auprès du public français.

Après 5 ans de collaboration avec le studio Dreamworks, les studios Aardman n'ont pas réussi à négocier le prolongement de ce partenariat principalement parce que leur collaboration n'était pas suffisamment lucrative pour le studio américain. Aussi, c'est avec Sony Pictures Animation qu'ils concluent un nouvel accord de distribution dont Mission : Noël - Les aventures de la famille Noël devient leur première collaboration.

Tout comme Souris City avant lui, ce film est une production entièrement numérique qui, en raison de son thème, ne fut commercialisé en vidéo qu'un an plus tard (contrairement à la chronologie des médias habituelle), durant les fêtes de fin d'année 2012.

Résumé

Comment le Père Noël fait-il pour apporter tous les cadeaux, à tous les enfants du monde, en une seule nuit ? Qui ne s'est jamais posé cette question ? Voici la réponse : il s'agit d'une opération secrète impliquant une technologie de pointe, soigneusement préparée dans une région secrète du pôle Nord. Pourtant, cette fois, un grain de sable va mettre la magie en danger. Un enfant a été oublié ! Et pour couronner le tout, c'est Arthur, le plus jeune fils du Père Noël et le moins doué de la famille, qui va tenter de sauver la situation avec son drôle de grand-père et une lutine obsédée par l'emballage des cadeaux... La mission s'annonce pleine d'aventures !

Analyse de l'oeuvre

Quoi de mieux qu'un bon film de Noël à visionner pendant la période des fêtes de fin d'année ? Mission : Noël - Les aventures de la famille Noël semble être un excellent choix, même si le spécialiste le retiendra surtout comme un étrange film. Pas « étrange » dans le sens « bizarre », mais « étrange » dans le sens « inhabituel » pour le studio Aardman qui le réalise. Car ce premier long métrage réalisé en collaboration avec Sony Pictures Animation détonne complètement par rapport au savoir-faire du studio britannique. Entre le passage à la vrai 3D typique des films les plus récents (au contraire de Souris City qui tentait une 3D évoquant surtout la pâte à modeler) et une narration typiquement américaine, on a un petit peu de mal à retrouver la touche british de leurs précédentes productions. Comme si le film avait été imposé par Sony, afin qu'il se démarque de leurs précédentes réalisations qui avaient eu beaucoup de mal à convaincre les critiques et le public. Malgré tout, Mission : Noël - Les aventures de la famille Noël est une très divertissante surprise animée qui ne réinvente certes pas la roue, mais propose une relecture appétissante autour du mythique Père Noël.

La première mission du long métrage est de résoudre un immense casse-tête que tout enfant s'est déjà posé : comment le Père Noël fait-il pour livrer à temps tous les jouets en l'espace de 24h à tous les enfants de la planète ? Tout simplement en suivant les évolutions technologiques en même temps que le nombre d'enfant augmente inexorablement dans le monde. Épaulé par une équipe impressionnante composée d'un chef des opérations, de lutins spécialisés et d'un traîneau gigantesque proche d'un vaisseau spatial à la taille d'une ville, l'opération « Distribution de cadeaux » est donc méticuleusement préparée puis rondement menée sans anicroche. Enfin, ça c'est la théorie qui prévoit que tout doit se dérouler ainsi. Dans cette mécanique parfaitement huilée, se trouve un petit grain de sable : en occurrence Arthur, le fils cadet du Père Noël. Débordant de bonne volonté, vouant un culte à la célébration de Noël, Arthur est toutefois un éternel maladroit, incompris par sa famille qui le considère comme un illuminé. N'ayant jamais brillé dans aucune des tâches qui lui furent confiées jusqu'ici, il est désormais cantonné à la section courrier qu'il prend très à coeur. Mais dans son enthousiasme, il va provoquer une catastrophe : l'un des enfants va être oublié. Dès lors, s'en suit une folle aventure où Arthur va tenter, contre vent et marée, de le lui livrer à temps !

Niveau originalité, Mission : Noël - Les aventures de la famille Noël ne brille donc pas vraiment. Surtout si vous avez une culture Disney et connaissez Lutins d'Élites - Mission Noël, un moyen métrage réalisé par les Walt Disney Animations Studios deux ans plus tôt. Le mimétisme y est donc assez flagrant, puisque les deux oeuvres reposent à peu près sur le même principe de missions secrètes d'infiltration. Il n'empêche que Mission : Noël - Les aventures de la famille Noël réussit à se démarquer en combinant subtilement plusieurs intrigues : la première, classique, est la quête d'Arthur pour livrer le cadeau à temps ; la seconde propose un conflit intergénérationnel pour déterminer qui détient le pouvoir ; la troisième démontre comment remettre en cause ses convictions afin de se surpasser ; la dernière enfin détermine quel doit être le véritable sens de Noël. De fait, si le début du film se révèle prévisible, plusieurs rebondissement et péripéties arrivent chaque fois à point nommé pour relancer convenablement l'intrigue. C'est à chaque fois l'occasion d'impressionnantes scènes de haut vol, à la limite de la parodie, où l'on se délecte finalement de retrouver la touche Aardman caché derrière la froideur souvent traditionnelle de l'animation assistée par ordinateur.

Visuellement, le studio Aardman impressionne en livrant un rendu global très satisfaisant. On est un cran au dessus de Souris City, et même à des années lumières des précédentes productions de Sony Pictures Animation, y compris Tempête de boulettes géantes qui marquait une rupture pour ce studio. Les décors sont soignés, quelquefois immenses mais toujours finement détaillés. Pour les personnages, on retrouve vite la touche Aardman dans leur physionomie puisqu'en un seul clin d'oeil on capte immédiatement l'essence même de leur personnalité. Reste que le studio britannique s'ingénie à ne pas se laisser enfermer dans une caricature, on apprécie donc leur évolution tout au long du long métrage. Du côté de la bande originale, Mission : Noël - Les aventures de la famille Noël fait dans la tradition, sans jamais réellement chercher à s'imposer. Agréables à écouter, les musiques se cantonnent simplement d'accompagner le récit, que ce soit dans les folles poursuites endiablés, les purs moment de délire et les quelques passage fortement chargé en émotion. La longue séquence finale (presque 25 minutes quand même) est même un petit bijou d'émotivité. Je suis persuadé que vous vibrerez à l'unisson de voir Arthur tenter d'accomplir son devoir.

Sans révolutionner un genre ultra-formaté, surtout aux États-Unis où on frise la crise de foie avec des milliers de variantes imbuvables d'Un chant de Noël écrit par Charles Dickens, Mission : Noël - Les aventures de la famille Noël réussit à sortir un peu du lot en offrant quelque chose d'un peu plus neuf que d'ordinaire et que seul le studio britannique Aardman pouvait apporter. Au final, nous voici en présence d'une aventure rafraîchissante à regarder avec plaisir confortablement installé devant votre cheminée (ou tout appareil de chauffage) en attendant que le réveillon de Noël commence !

19 décembre 2014 par Olikos

Voxographie sélective

Doublage québécois d'origine (2011)

Père Noël : Vincent Davy 1

Bryony : Eloisa Cervantes 1

Steve : Patrick Chouinard 1

Voix de l'ordinateur du Pôle Nord : Mélanie Laberge 1

Chef Da Silva : Geneviève Désilets 1

Gwen : Noor Barrere 1

Arthur : Gabriel Lessard 1

Grand-Père Noël : Jacques Lavallée 1

Ernie Clicker : Hubert Fielden 1

Mère Noël : Michèle Lituac 1

Peter : Xavier Dolan 1

Doublage français d'origine (2011)

Arthur Noël : Alexis Victor  2

Steve Noël, frère aîné d'Arthur : Féodor Atkine  2

Père Noël : Philippe Catoire  2

Mère Noël : Michèle Lituac  2

Byrony l'elfe : Hervé Rey  2