Pokémon - Regardez les tous ! : Quelques informations

Pokémon - Regardez les tous ! est une VHS d'infopublicité distribuée gratuitement à partir de juillet et août 1999 dans de nombreuses enseignes commerciales afin de promouvoir l'arrivée de Pokémon en France. Une infopublicité repose sur le même principe qu'une publicité télévisée, qui vente un produit particulier, mais dont la durée dépasse le format court métrage habituel. Une infopublicité peut durer jusqu'à trente minutes, ce qui est le cas de cette VHS.

Le saviez-vous ? Pokémon - Regardez les tous ! est aussi le nom donné par TF1 à la soirée spéciale du 24 décembre 1999 qui a proposé en exclusivité le remontage exclusif des cinq premiers épisodes de la série télévisée sous la forme d'un téléfilm de 1h40, deux semaines avant le lancement officiel de celle-ci dans la grille enfant Tfou! (3 janvier 2000). Malheureusement, cette tentative de faire une bonne audience en raison du succès de la licence Pokémon n'a pas satisfait TF1, qui a terminé troisième à l'audimat en cette veille de Noël.

Contexte

Nous sommes quelque part au début l'été 1999, Nintendo et GameFreak sont sur le point de lancer sur le marché français un véritable phénomène de société au Japon depuis avril 1996 et aux Etats-Unis depuis septembre 1998. Son nom original ? Pocket Monster, abrégé ensuite en un plus simple Pokémon pour questions de droits. L'équipe marketing française est donc sur le pied de guerre car, dans quelques mois, vont être lancés sur le marché les jeux-vidéo Pokémon Bleu et Pokémon Rouge pour la célèbre console portable de Nintendo, la Game Boy. Plus de trois années séparent la sortie française de la sortie du diptyque Pokémon Vert et Pokémon Rouge au Japon. Depuis tout ce temps, de nombreux matériaux promotionnels ont déjà été créés : des consoles spéciales, une série télévisée, des bandes dessinées, un jeu de carte, un site Internet, des films, des peluches, un jeu de flipper... j'en passe. Vingt-cinq Volkswagen New Beetles ont même été relookées aux Etats-Unis aux couleurs de Pikachu et ont sillonnés ensuite tout le territoire pour promouvoir les jeux !

La France, elle aussi, va tout miser sur un unique public cible : les enfants. L'équipe chargé de promouvoir Pokémon en France table donc sur une véritable synergie en lançant simultanément plusieurs produits de la marque en même temps. La stratégie va marcher au-delà des espérances, puisque le phénomène de société va à son tour déferler en France, atteignant son point culminant aux alentours d'avril 2000, attirant l'attention de toute la presse mais aussi les associations parentales, pour la plupart affolées par une chose qui les dépasse (Car oui, des enfants en sont réellement venus aux mains pour une histoire de cartes à collectionner !!), jusqu'à la fin de l'année 2001 où le phénomène s'est essouflé de lui-même. Mais revenons-en à ce qui nous intéresse le plus ici : le commencement de la folie Pokémon !

A quand remonte le point de départ de la campagne promotionnelle Pokémon en France ? Par la VHS d'infopublicité Pokémon - Regardez les tous distribuée gratuitement durant l'été 1999 dans de nombreuses enseignes commerciales françaises. Cette VHS, que je me suis dépêché d'acquérir vu sa rareté aujourd'hui, contient un reportage exclusif d'environ six minutes - présenté en exclusivité par Sacha Ketchum lui-même qui plus est - suivi par Le Départ, le tout premier épisode de la série télévisée ! Sacha, avec la célèbre voix d'Aurélien Ringelheim qui joue toujours ce rôle actuellement, passe ainsi en revue avec le spectateur tout ce que lui réserve Pokémon dans les mois qui viennent.

Contenu de l'infopublicité

Pokémon - Regardez les tous est un véritable produit d'appel qui prend la forme d'une grande publicité ciblée et qui s'ouvre sur le générique de la saison 1, culte pour toute une génération, avec cependant une variation inédite du logo de la série qui n'a finalement pas été retenu lors de la diffusion télévisée.

Le générique terminé, le jeune spectateur est invité par Sacha à découvrir les origines du phénomène Pokémon. Il lui présente donc les jeux vidéo Pokémon Bleu et Pokémon Rouge ainsi que les bases du concept : attraper, entraîner, collectionner et échanger afin de devenir le meilleur entraîneur du monde (rien que ça !).

La VHS se poursuit ensuite avec l'un des cinq célèbres Pokérap, ces chansons dynamiques clôturant la première saison de la série télévisée et destinées à permettre l'assimilation rapide des noms des 150 pokémons originels.

Après la chanson festive, Pokémon - Regardez les tous commence son opération marketing en ventant les joies sociales des jeux-vidéos Pokémon : le partage et l'échange entre deux joueurs. Le commentaire audio ne manquant bien entendu pas d'informer le spectateur qu'il lui faudra investir dans un cable link pour pouvoir tous les attraper !

Pour illustrer ces propos, nous avons le plaisir de (re)découvrir la toute première publicité pour les deux jeux-vidéo Rouge et Bleu. Les plus grands s'en souviennent probablement encore : on y voit Pikachu jouer du lasso, puis plusieurs pokémons jouer les funambules entre deux bâtiments afin de rejoindre l'une ou l'autre des deux cartouches.

Cette scène terminée, Sacha Ketchum nous prévient que ce n'est que le début des réjouissances. D'abord, il nous annonce que les 102 premiers épisodes de la série télévisée Pokémon vont être diffusés en exclusivité sur la chaîne Fox Kids tous les jours, matin et soir. La date de diffusion n'est cependant pas du tout annoncée, mais sachez qu'elle a commencé précisément le 5 septembre 1999, à 7h45 et à 17h20 chaque jour.

Sacha poursuit ensuite ses explications, annonçant fièrement que la bande dessinée officielle va être distribuée gratuitement durant les semaines qui arrivent. Le mode de distribution n'est que vaguement expliqué. Heureusement pour vous, je suis là pour éclairer vos lanternes ! Le premier numéro, sur les six que compte la collection originale, a été distribué dans toutes les enseignes vendant des jeux-vidéo. Ce numéro 1 pouvait également être commandé gratuitement sur le site officiel Pokémon. Par la suite, les cinq numéros suivant ont été offerts gratuitement dans les numéros 2467 (29/09/1999), 2469 (13/10/1999), 2471 (27/10/1999), 2475 (24/11/1999) et 2477 (08/12/1999) du Journal de Mickey.

Dans la séquence suivante, Sacha repasse en mode commercial. Il met en avant son fidèle compagnon Pikachu car nous pourrons nous aussi l'adopter grâce à la console exclusive Pokémon Pikachu ! Plus qu'une console, il s'agissait en réalité d'un simple podomètre interactif qui prenait la forme d'une mini-Game Boy jaune que l'on pouvait facilement glisser dans sa poche.

Il nous annonce également fièrement que de nouveaux jeux-vidéos Pokémon vont prochainement débarquer sur Nintendo 64 : Pokémon Snap et Pokémon Stadium. L'adulte qui regarde ça comprend tout de suite : la bourse parentale va vraiment souffrir ! Heureusement, c'est pas pour eux que cette VHS a été conçue !!

Et enfin, Sacha nous informe qu'un jeu de carte va compléter parfaitement la panoplie du pokémaniaque ! Beaucoup plus que les jeux-vidéo, et d'après les parents de cette époque, la déferlante des cartes à jouer et à collectionner aura été le pire fléau qu'avaient connu les cours d'école jusque là !

En guise de conclusion de Pokémon - Regardez les tous, le reportage d'introduction de la VHS se conclut sur la seconde bande annonce de lancement de Pokémon (celle avec le chauffeur d'autobus qui n'hésite pas à les mettre en boite !) et sur la bande annonce de la chaine Fox Kids. Une fois tout ceci assimilé, démarre alors le premier épisode inédit de la série en version française originale ! La folie Pokémon est en marche.

04 juin 2015 par Olikos