Pokémon - Les origines : Quelques informations

Pokémon - Les origines est une mini-série de quatre épisodes diffusée en première exclusivité à la télévision le 2 octobre 2013 au Japon. Ils ont ensuite été proposés mondialement les 15 novembre 2013 (Dossier 1 - Red), 18 novembre 2013 (Dossier 2 - Ossatueur), 20 novembre 2013 (Dossier 3 - Giovanni) et 22 novembre 2013 (Dossier 4 - Dracaufeu) simultanément sur la plate-forme Pokémon TV de la Nintendo 3DS et sur le site officiel Pokemon.com.

Ce n'est que le 14 avril 2014 que les quatre épisodes ont été diffusés sur Gulli qui les a réunis au format téléfilm respectant, de fait, le format de diffusion japonais original.

Résumé

Un nouveau dresseur Pokémon nommé Red et son arrogant rival, Blue, quittent le laboratoire du Professeur Chen et se lancent dans un périple dont le but est de compléter le Pokédex. Red est d'abord plutôt confus et n'arrive pas à se lier avec son Salamèche lors des combats. Mais il rencontre bientôt le champion d'arène Pierre, qui le conseille et lui permet de remporter son premier des huit badges avant d'affronter la Ligue Pokémon...

Analyse de l'oeuvre

Le 27 février 2016, la franchise Pokémon, originellement conçue par un collectionneur d'insectes nostalgique, a franchi le cap de son vingtième anniversaire. Quelle meilleure manière de participer aux festivités en analysant l'unique version animée qui rend hommage aux deux illustres membres fondateurs de la franchise, le tout premier diptyque Pokémon Rouge et Pokémon Vert (Rouge/Bleu en Europe), dans une étonnante histoire inédite découpée en quatre parties ! Pokémon - Les Origines est ainsi né en 2013 et fut conçu à la fois pour de bonnes et de mauvaises raisons. Vous verrez pourquoi tout au long de cette analyse. Nintendo et GameFreak ont toujours su gérer la licence Pokémon avec un talent indéniable. D'un simple petit jeu-vidéo dont le succès fulgurant ne fut en réalité que très tardif (en raison d'un invité caché, Mew), Pokémon est devenu un véritable empire international. Pas un seul produit dérivé n'est épargné, on trouve toutes sortes de choses afin de contenter un maximum de fans. Mais le vaisseau amiral marketing de la franchise a toujours été la série d'animation, pratiquement à jeu égal avec les cartes à collectionner qui arrivent juste derrière. La série télévisée, ainsi que les films qui ont suivi, ont toujours largement aidé à promouvoir les nouveautés. Par exemple, la naissance d'une nouvelle génération de jeu sur GameBoy Color (Le pouvoir est en toi) et GameBoy Advance (Les héros), voire même faire la publicité pour un tout nouveau système de jeu sur Nintendo DS (Pokémon Ranger et le temple des mers). Dans cette grande famille marketing, Pokémon - Les Origines a lui aussi été entièrement conçu dans ce même but, promouvoir l'arrivée des jeux Pokémon X et Pokémon Y.

L'arrivée de la franchise sur Nintendo 3DS a été habilement préparée par Nintendo près d'un an auparavant. Tout remonte en effet au 8 janvier 2013 à midi pile (heure française) avec Satoru Iwata, le regretté président de Nintendo, qui annonça la sortie mondiale et simultanée des deux nouveaux jeux pour le 12 octobre 2013. C'était une véritable nouveauté, puisque jusque là plusieurs mois d'écart existaient entre la sortie japonaise et celles dans le reste du monde. A partir de cette date, Nintendo va multiplier les effets d'annonce en faisant un vrai coup de maître : cibler principalement les plus anciens fans de la franchise, plus particulièrement ceux qui avaient délaissé Pokémon depuis un certain temps. Couplée à une vrai promesse d'un premier jeu Pokémon intégralement en 3D et à celle d'un véritable retour aux sources, surtout après le diptyque Noir et Blanc qui avait égaré plus d'un fan, le constat est là, cette stratégie va totalement fonctionner ! Au lieu de construire uniquement une génération de Pokémon entièrement nouvelle, GameFreak va effectuer un (presque) complet rétropédalage en remettant sur le devant de la scène les pokémons les plus populaires des premières générations grâce au nouveau principe de Mega-Evolution. C'est dans cet esprit qu'est né Pokémon - Les Origines, une version animée pouvant à la fois servir de grand rappel nostalgique aux plus anciens fans tout en dévoilant l'intérêt statégique de la Mega-Evolution propre à Pokémon X et Pokémon Y.

Que Pokémon - Les Origines serve à promouvoir leurs nouveaux jeux est une chose, car on peut effectivement regretter qu'il ai été conçu dans un but purement mercantile, encore fallait-il bien le faire pour que le public l'accepte sans broncher. La preuve en est que Nintendo n'a clairement pas fait les choses à moitié, démontrant même une certaine audace. Le groupe décide en effet de confier la réalisation de Pokémon - Les origines au studio Production I.G., en lieu et place de l'habituel studio OLM Team Kado (resté consultant cependant) qui s'occupe de la série télévisée depuis 1997. Réputé pour ses productions plus mature, Production I.G. va être chargé de réinventer complètement l'univers animé de Pokémon en essayant d'être beaucoup plus fidèle à l'esprit du jeu-vidéo que ne l'est la série télévisée. Une idée en réalité pas si nouvelle, puisqu'elle a sans doute germée dans l'esprit de Nintendo dès 2012, lorsqu'une bande annonce exclusive pour Pokémon Noir 2 et Pokémon Blanc 2 comportant une animation inédite plus adulte avait fait sensation auprès des fans ! Tout au contraire, la série télévisée s'est en effet depuis longtemps complètement émancipée des jeux-vidéos, ne retenant finalement que les noms des lieux et des personnages comme caractéristiques communes. Pour ce faire, Production I.G. a donc pioché dans les éléments les plus incontournables et les plus marquants du scénario des jeux Pokémon Rouge et Pokémon Vert. Le constat est cette fois encore sans appel : cela fait à nouveau sensation ! Pas un seul moment de Pokémon - Les origines ne laisse notre mémoire des jeux en paix. Avec émerveillement, on constate avec un vrai bonheur que tout ce que nous avions ressenti lorsque nous lancions une partie se retrouve répliquée parfaitement à l'écran !

Cela ne veut pour autant pas dire que Pokémon - Les origines ne joue que sur la corde nostalgique des fans. C'est tout le contraire ! Avec ingéniosité, Production I.G. réussit à construire une histoire qui tient la route et qui est capable de vivre par elle-même, sans forcément être un fan absolu de Pokémon. Mais il faut quand même reconnaître que Pokémon - Les origines s'adresse prioritairement à ses fans, puisqu'ils seront les seuls à même d'en capter toutes les nuances. A commencer par l'excellente qualité d'écriture des personnages. J'ai toujours été fan de Sacha et ses comparses, mais je dois admettre que la série télévisée a rarement tenté de se montrer plus sombre, public d'enfants oblige. Or, derrière le background de Pokémon Vert et Pokémon Rouge, un monde bien plus sombre y était dévoilé. La Team Rocket n'avait rien d'un trio de bouffons, certes adorable, elle était au contraire un vrai organisation criminelle. On la retrouve dans Pokémon - Les origines aussi noire et malsaine qu'on se l'imaginait en 2000. L'autre ingéniosité de Pokémon - Les origines est d'avoir fait « grandir » ses personnages. Ils sont tous plus âgés et plus matures, particulièrement les champions d'arène à l'image de Pierre, qui gagnent en force et en crédibilité.

A cela, il faut ajouter à Pokémon - Les origines une qualité technique irréprochable. Certes, on pourra regretter que le format trop court des quatre parties de l'intrigue oblige à avoir recours à des ellipses temporelles. Il n'empêche aucune de ces parties n'est mauvaise. L'univers Pokémon, complètement métamorphosé par rapport à ce qu'on lui connaissait en animation jusque là, nous est présenté avec un soin et un talent certains. Les décors sont extrêmement riches, très soignés et bénéficient même d'effet spéciaux de grande qualité (effet d'eau, de brume, de poussière...). Production I.G. recourt également de manière judicieuse et harmonieuse à l'animation 3D sur certains éléments (le camion de la Team Rocket par exemple). La mise en scène, très dynamique, permet d'impliquer immédiatement le spectateur jusqu'à lui donner une irrémédiable envie de voir la suite ! On en vient même à regretter qu'une nouvelle série télévisée de cette qualité n'est pas été réalisée depuis lors !! Autre vrai bonheur de Pokémon - Les origines, on retrouve la partition musicale des jeux originaux, entièrement réorchestrée pour l'occasion. On prend donc plaisir à les entendre, les fredonner voire même à se remémorer à quel moment du jeu ont les entendait autrefois. Pour finir, Pokémon - Les origines bénéficie d'un doublage français d'excellente facture qui réunit des comédiens qui avaient jusque là des rôles très mineurs dans la série télévisée, ou n'y avait jusque là jamais contribué. Au contraire des films doublés par TF1 Vidéo de façon malpropre, le travail effectué sur l'adaptation française y est donc ici irréprochable, car réalisé par le même studio de doublage.

Totalement atypique dans la très longue carrière télévisuelle de la franchise, Pokémon - Les origines est une preuve irréfutable que Pokémon ne s'adresse pas exclusivement aux enfants. Équilibré, bien dosé et magnifiquement réalisé, Pokémon - Les origines s'avère donc une oeuvre incontournable qui réussit incontestablement à faire vibrer le coeur des fans de Pokémon ! A quand la suite ?

25 mars 2016 par Olikos

Voxographie sélective

Doublage français d'origine (2013)

Red : Pierre Le Bec 1

Blue : Alexandre Crepet 1

Giovanni : Erwin Grunspan 1

Peter : Antoni LoPresti 1

Professeur Chen : Robert Guilmard 1

Pierre : Pierre Lognay 1

M. Fuji : Jean-Michel Vovk 1

Mère de Red : Elisabeth Guinand 1

Infirmière : Elisabeth Guinand 1

Ossatueur : Laurence César 1

Assistante du Professeur Chen : Laurence César 1

Voix additionnelles : Laetitia Lienart 1 , Stany Manaert 1 , Sophie Frison 1 , Sylvain Pottiez 1 , Jean-Marc Delhausse 1