Le roi lion - Edition spéciale: Quelques informations

Le film est ressortie normalement en France sur écran Imax le 1er janvier 2003. Cette page n'est consacrée qu'aux modifications qu'a connu Le roi lion pour sa ressortie et n'analyse donc pas le scénario ou la qualité artistique de l'oeuvre. Pour cela, il vous suffit de lire la fiche dédiée au film lui-même.

Résumé

La seule différence notable (en dehors de l'aspect graphique) est le changement du rapport de Zazu qui devient un passage chanté du film. Zazu raconte ainsi ce qui se passe dans la Terre des Lions à Mufasa.

Analyse de l'oeuvre

Deuxième film « sacrifié » sur l'autel de la gloire après La belle et la bête, Le roi lion s'est doté d'une Édition Spéciale (et non intégrale) spécifiquement revue pour être projetée sur écran géant Imax. A son tour, Disney jouera l'hypocrisie en camouflant volontairement les nombreuses modifications qu'a véritablement connu le film. La version officielle fait état de deux uniques modifications : le rajout de la séquence musicale « Le rapport du matin » et le changement complet du design des crocodiles dans la chanson « Je voudrais déjà être roi ». Malheureusement, la réalité est bien autre et le DVD du film ne comporte aujourd'hui qu'une version ouvertement remaniée.

Commençons tout d'abord par les modifications « officielles du film ». Pour la ressortie en salle sur écran Imax, les auteurs décident de rajouter une séquence musicale, tirée de la comédie musicale inspiré du film. Il s'agit de la chanson « Le rapport du matin » interprété par Zazu. Pour moi, cette nouvelle scène inédite est l'exemple parfait de l'ajout totalement inutile destiné à se faire encore de l'argent sur un film déjà connu et vendu à travers le monde. Bien qu'elle soit relativement drôle, elle n'apporte absolument rien au film, ni dans son scénario, ni dans le développement du personnage de Zazu, tourné complètement en ridicule. Un ajout complètement inutile conduisant par ailleurs à l'ajout d'un nouveau comédien sur Simba (aussi bien en VO qu'en VF) rendant la chanson particulièrement désagréable à écouter. Reste heureusement une conception parfaite, sans aucun accrochage entre le film original et cette séquence, ni dans les couleurs, ni dans les dessins. On déplorera tout de même, comme sur La belle et la bête, la perte d'une courte séquence animée originale que l'on retrouve heureusement en choisissant la version cinéma.

Le film a également subit une importante modification sur les crocodiles chantant dans le segment « Je voudrais déjà être roi ». A l'origine, leurs traits étaient assez géométriques, ils ont finalement été entièrement redessinées de façon arondis car leur design ne convenait pas du tout à un écran Imax. On notera d'ailleurs que Le roi lion 2 - L'honneur de la tribu subira aussi plusieurs retouches ponctuelles sur le DVD de 2004.

Mais ces deux modifications sont loins d'être les seules qu'a connu le film. Il n'est d'ailleurs nul besoin d'aller chercher bien loin la première modification dissimulée du film, elle apparaît dès le lancement du film ! En effet, le célèbre logo « Walt Disney Pictures » sur fond bleu a été métamorphosée pour l'édition spéciale en une version plus africaine. Parfaitement invisible, il s'agit pourtant de la première modification du film. On notera aussi au passage que l'édition 2003 rend hommage à Frank Wells dès ce générique de début.

La seconde modification peu connue concerne principalement les effets spéciaux du film. Les effets de poussières dans le canyon ont été améliorés ou rajoutés, à cause de l'écran géant Imax qui révélait forcément des imperfections invisibles sur un écran normal. Le célèbre mot « SFX » a également été revu une fois de plus de façon subtile hôtant toute illusion d'y voir apparaître un tout autre mot qui aura causé tant de polémique (cette séquence ayant d'ailleurs déjà été retouché sur la VHS dès 1995). Les feuilles qui s'envolent à ce moments là emportant la vérité à Rafiki ont également été améliorées.

La troisième modification non annoncée est certainement la plus voyante à l'écran. Elle concerne la séquence romantique du film, à savoir « L'amour brille sous les étoiles ». La scène de la cascade a été entièrement redessinée afin d'améliorer la qualité de l'eau sur l'écran. Simba et Nala passent ainsi toujours derrière elle, mais l'effet de transparence est totalement différent. Quelques minuscules effets de brume ont également été ajoutés pour rendre l'atmosphère plus magique.

Enfin, quatrième modification, mais non des moindres, l'apparition du visage de Mufasa dans les nuages a été repensée et redessinée. Il apparaît désormais encore plus majestueux qu'il ne l'était autrefois.

Ces apports, infimes et discrets en soit, restent tout de même peu connu du public qui pense, à tort, détenir chez lui la version d'origine du film. Tout comme pour La belle et la bête, ce n'est malheureusement pas le cas. Et en dehors de la scène du « Rapport du matin », complètement inutile, l'édition spéciale de Le roi lion reste heureusement nettement moins charcutée que son prédécesseur en apportant certes un confort visuel indéniable, mais détruisant une fois encore la vision d'origine de ce film aujourd'hui perdue.

20 juillet 2009 par Olikos