Robin des Bois : Quelques informations

Le film est sorti dans les salles de cinéma le 30 octobre 1974. Le film ne possède pas de version québécoise. Depuis sa première parution en VHS, le film est constamment réapprovisionné dans les rayons des magasins, seules les jaquettes ont changé au fil du temps.

Une affaire a fait grand bruit autour de la sortie du DVD Exclusif, suite au curieux choix artistique du format 1.78 du film. DVDRama apporte un élément de réponse à ce sujet. Au moment de la conception, les auteurs ont "pensé" le film dans un format large écran, mais comme la majorité des salles n'étaient pas encore équipés, il a été décidé de concevoir le film dans un véritable format 1.37, celui là même que nous connaissions tous en VHS et DVD. Le problème, c'est qu'en restituant le format voulu à l'origine, l'image Robin des Bois a bien été sacrifiée et retaillée. Alors que des titres comme La belle et le clochard ou encore La belle au bois dormant ont subit le phénomène inverse (projection cinéma en format respecté, puis recadrage 1.37 lors de la sortie VHS), Robin des Bois a bien perdu de l'image sur le DVD. Il s'agit cependant du "premier" ancien film a avoir été recadré d'un format 1.37 connu jusqu'à aujourd'hui à un format écran large.

La traduction française du héros mythique de Grand Bretagne est très poétique pour nous autres francophones, et complètement ancrée dans la conscience collective. Mais son nom original est Robin Hood. Une confusion avec le mot Wood (Bois en français) a donc été faite lors de la traduction. Pourtant, qui souhaitera la changer, Robin des Bois c'est très beau, non ?

Résumé

Le prince Jean est un affreux souverain qui maltraite ses sujets. Un seul le défie ouvertement et lui résiste. Cache dans la forêt de Sherwood, se trouve le vaillant et insaisissable Robin des Bois.

Analyse de l'oeuvre

Robin des Bois est une oeuvre post Walt Disney. Il s'agit encore une fois d'une nième adaptation de l'histoire archi-connu du vaillant hors la loi qui volait aux riches pour donner aux pauvres. Pourtant, la version Disney est unique en son genre, parce que la distribution des rôles a été donné à des animaux.

Les animaux à apparence humaine sont assurément le point fort de cette version de Robin des Bois. Chacun des personnages reflète son apparence intérieure dans l'animal qu'il est. Robin est rusé comme un renard, Richard a la magnificence d'un Lion, Triste Sire a la langue un peu trop fourchue, le shérif aussi affamé d'or qu'un loup... Vous l'aurez compris, chaque personnage tient son rôle à la perfection. Vous pouvez vous prêter à ce petit jeu avec l'intégralité des personnages du film. Bravo à toute l'équipe pour le travail de réflexion préparatoire des personnages !

Le scénario est relativement classique, mais la plupart des personnages du film sont tous convainquant. Le Prince Jean est réellement le méchant le plus amusant de l'univers Disney, secondé par Triste Sire. Ce duo irrésistible est à la fois très drôle et peu convaincant. En fait, il en devient difficile d'imaginer ces deux idiots à la tête d'un royaume. Le film pêche un peu du côté de la musique, une très belle ballade au milieu, mais rien de réellement transcendant. Dommage.

Robin des Bois est une oeuvre parfaitement connue et entièrement identifiable dans l'univers Disney. Multidiffusé sur de nombreuses chaînes télévisées, le film fait parti des rares qui sont toujours disponibles dans le commerce depuis sa sortie vidéo dans les années 80. Très populaire, malgré quelques petits défauts, Robin des Bois reste une des meilleures adaptations existantes aussi bien en réel qu'en animé.

18 octobre 2006 par Olikos